fbpx
MyNutriFitCoach IMC-2-1140x760 IMC* et être dans la « norme ». Quelle norme ?
Blog

IMC* et être dans la « norme ». Quelle norme ?

L’indice de masse corporelle (IMC) est le seul indice validé par l’Organisation mondiale de la santé pour évaluer la corpulence d’un individu et donc les éventuels risques pour la santé. L’IMC permet de déterminer si l’on est situation de maigreur, de surpoids ou d’obésité par exemple.

L’IMC est un critère pour évaluer les risques santé et il est associé à la corpulence de chaque personne. En effet, pour les personnes en surpoids ou en insuffisance pondérale, c’est un facteur de risque.

Pour exemple, entre 25 à 30, l’IMC considère qu’on est en surpoids.

Cependant, vous pouvez être musclé et être en surpoids avec cette mesure ! Il ne faut donc pas se focaliser sur ce chiffre. Le calcul est basé sur le poids et la taille.

Il est important de savoir que certaines assurances complémentaires prennent en compte cet indice pour le calcul des primes (questionnaire d’entrée).

Pour le corps médical, c’est un critère de risque pour certains traitement et certaines opérations.

Les limites de l’IMC

Voici les limites :

  • aucune différenciation : femme, homme, jeune, personne plus âgée
  • aucun renseignement dur l’historique du poids des personnes : à savoir pourquoi on a pris du poids (médicaments, nourriture, comportement alimentaire)
  • aucune indication concernant la masse grasse, la masse osseuse, la masse musculaire.

Le calcul de l’IMC

180
80
Indice de masse corporelle (IMC)

L’indice de masse corporelle (IMC) est une mesure basée sur la taille et le poids qui s’applique aux hommes et aux femmes adultes.

Insuffisance pondérale : inférieur à 18,5.
Poids normal : entre 18,5 et 24,9.
Surcharge pondérale : entre 25 et 29,9.
Obésité : de 30 ou plus.

Débats sur les réseaux sociaux

Je comprends que certains coachs sportifs sur les réseaux sociaux essayent de critiquer cet indice ou de le minimiser.

Pour ceux qui sont musclés, oui clairement, il ne faut pas prendre en compte ce critère. Par contre, il faut savoir prendre du recul et savoir quand on le prend comme critère ou non.

Je comprends aussi que certains coachs essayent de faire prendre du retour aux personnes qui sont obnubilées sur cet indice. Par contre, tout dénigrer ne sert à rien (mon avis personnel).

D’autres outils?

Oui, il y a des outils alternatifs plus pertinents comme en autre la mesure du tour de taille. (outils aussi utilisés par certaines complémentaires)

A retenir

Gardons donc en tête que l’IMC a été créé pour évaluer les risques santé – et non pour évaluer le poids d’une personne.

Pour une grande majorité des personnes, cet indice confirme la nécessité de mettre en place un régime alimentaire : pour prendre ou perdre du poids !

Avoir un repère c’est bien mais, ce n’est pas tout ! Comme tout critère, il ne faut pas focaliser et ne voir que cela.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :